Matériaux Construction Maison Ossature Bois

Le choix des matériaux pour une maison à ossature bois est une décision délicate. Il détermine le coût de la construction ainsi que sa tenue dans le temps. Il  n’est pas seulement question de choisir le bois de l’ossature, mais aussi les matériaux des murs et façades, ceux des isolants, des menuiseries, de la couverture ainsi que les matériaux du parquet. Retrouvons les différents matériaux pouvons être utilisés dans la construction d’une maison ossature bois.

Quel bois pour la structure ?

Les constructeurs utilisent généralement des résineux pour former le squelette de la MOB.  Les essences les plus employées de cette catégorie de bois sont l’épicéa et le douglas. L’épicéa est réputé économique, Ses caractéristiques mécaniques sont particulièrement intéressantes. Cette essence est légère, ce qui adoucira considérablement la charge sur les fondations. Par ailleurs, l’épicéa est un bois écologique. Selon les idées reçues, cette essence est moins résistante aux variations atmosphériques. Cependant, s’il est traité il peut se classer dans la catégorie 2 en classement de risque. Rappelons que pour la construction d’une ossature, il faut que l’essence traité ou non traité atteint au moins le risque 2.

Avec l’épicéa, le douglas fait partie des deux matériaux d’ossature les plus couramment utilisés en France. Il est aussi à savoir que l’Hexagone est l’un des plus grands producteurs de douglas au monde. Les performances de cette essence face aux risques sont bien supérieures à celles de l’épicéa. Pour une meilleure durabilité, il faut cependant que le douglas soit dénué d’aubier. Il est important de souligner que le douglas est en classe de risque 3, et ce, même sans traitement. De surcroît, il est résistant aux moisissures. Par ailleurs, le traitement anti insectes xylophages est impossible avec cette essence en raison de son caractère imprenable.

Quel que soit votre option, un bois épicéa ou douglas, il faudra pour l’ossature un bois sec. Ce dernier résistera plus à certains insectes qui survivent grâce à l’humidité présente dans le bois. Les termites font par exemple partie de ces insectes qui préfèrent s’incruster dans les bois humides. L’utilisation d’un bois sec, qui se fend rarement, aura aussi de l’impact positif sur la stabilité de la construction. Quoi qu’il en soit, l’aide d’un professionnel est toujours crucial sur le choix des matériaux pour une maison à ossature bois. L’expert vous recommandera des bois douglas ou épicéa répondant aux normes.

Quel matériau pour les murs et façades ?

 

Les parois d’une maison ossature bois sont constituées de nombreux éléments. Tout d’abord, il y les panneaux de contreventement. Ces dernières ont un rôle important à jouer. Elles assurent la rigidité et la stabilité des murs en reprenant les efforts horizontaux occasionnés par le vent en vue de les transférer aux fondations. Le choix des constructeurs se porte généralement vers des panneaux en bois en raison de leur résistance naturelle. Il se trouve aussi que le bois contribue au confort du logement et à l’optimisation de ses performances énergétiques. Le bois est également un matériau écologique, puisqu’il est renouvelable. Bien coupés, les panneaux de contreventement limitent le passage de l’air à travers les murs.

Les panneaux de contreventement en bois peuvent être des panneaux contreplaqués. Ces derniers sont réputés extrêmement résistants. Ils sont disponibles en plusieurs essences et sont parfaitement compatibles avec la construction en ossature bois. Plat ou moulé, ces matériaux pour maison à ossature en bois sont constitués de plis de bois empilés liés entre eux par un liant organique. Des panneaux OSB sont également utilisés pour assurer le contreventement. On parle ici d’un panneau composé de grandes lamelles fusionnées par un collage organique. Quatre types de panneaux existent dont deux adaptés pour l’usage en milieu sec et les deux autres en milieu humide.

Certains constructeurs utilisent également des panneaux en fibre pour le contreventement. L’avantage de ces panneaux, c’est qu’ils peuvent s’adapter à tout type d’usage. Ainsi, pour la composition des murs d’une maison à ossature bois, on pourra opter pour des panneaux en fibre ignifuges. Les panneaux en fibre peuvent aussi avoir de bonnes performances isolantes. Leur résistance et durabilité sont également comparables à celles des autres panneaux dérivés du bois. La composition des murs peut aussi se faire avec des panneaux composites à base de ciment, plâtre, bois… Ces panneaux ont subi des traitements spéciaux pour permettre l’utilisation comme voiles travaillants. Ils présentent une excellente résistance aux chocs et contribuent à l’amélioration de l’isolation acoustique du logement.

Lorsqu’on choisit des matériaux pour une maison à ossature bois, il faudra aussi penser à ceux des revêtements extérieurs. On pourra se tourner vers différents matériaux. Il faut toutefois préciser que les revêtements ne servent pas uniquement à améliorer l’aspect extérieur de la maison. Ils doivent également protéger la maison des différentes agressions extérieures comme les chocs ou les variations climatiques. Les revêtements les plus choisis pour les façades sont sûrement le bardage. On pourra orienter notre choix vers le bardage bois ou le bardage composite. Du bardage fibro-ciment est également permis pour la maison ossature bois.

Les matériaux isolants

L’isolation thermique et l’isolation acoustique d’une maison ne permettent pas une négligence de la part des propriétaires puisque le confort de leur maison en dépend largement. De nombreux matériaux isolants existent. On peut les classer en trois grandes catégories à savoir les isolants minéraux, les isolants à base végétale et les isolants synthétiques.

Dans la catégorie des isolants minéraux, on retrouve la laine de verre, la laine de roche, la perlite et l’argile expansée. Fabriqués à partir de matériaux naturels, la plupart de ces isolants présentent une bonne résistance au feu. Dans la catégorie des isolants synthétiques, il y a le polyuréthane, le polystyrène et le verre cellulaire. Les performances isolantes des produits synthétiques sont intéressantes. Ces isolants sont pourtant loin d’être écologiques. Les constructeurs de maison ossature bois peuvent aussi opter pour des isolants végétaux comme la fibre de bois, le chanvre, l’ouate de cellulose ou encore le liège. L’avantage de ce type de matériau isolant, c’est d’abord ses qualités écologiques et leur durabilité bien supérieure à celle des matériaux minéraux.

A ne pas oublier que pour renforcer l’isolation de la maison, il faut également prévoir des films pare-pluie et pare-vapeur. Le rôle du pare-pluie est de protéger les parois extérieures des structures en bois de l’humidité. Il rend aussi les parois plus étanches à l’air. En ce qui concerne le film pare-vapeur, il prévient les condensations susceptibles de se produire dans l’épaisseur des murs, dues au vapeur d’eau. La pose de ce film permet de garantir la durabilité de la structure et aussi d’assurer son étanchéité à l’air.

Les matériaux de couverture

Que vous vouliez construire une maison traditionnelle ou une maison à ossature bois, il faut  également intégrer le matériau de la couverture dans la liste de matériaux pour une maison à ossature bois. Le choix est large en matière de couverture, mais il faudra toujours se conformer aux règles d’urbanisme appliquées dans sa ville ou région. La technique ossature bois permet l’usage de n’importe quel matériau de toiture. On pourra alors s’orienter vers la tuile en terre cuite, un matériau solide, durable, imputrescible, écologique et aussi lessivable. Très résistante, insensible à la mousse et incombustible, l’ardoise constitue aussi un bon choix. Présenté sous la forme de feuille, le zinc peut également convenir à votre maison à ossature bois. Si vous préférez la tuile mais votre budget est serré, vous pourrez choisir la tuile en béton. Le bois peut également assurer la couverture. C’est un bon isolant thermique, il est esthétique, qui plus est résiste aux insectes. Si vous êtes à la recherche d’une solution économique, vous pourrez également porter votre choix sur la tôle ondulée. Ceux qui préfèrent les matériaux végétaux peuvent s’orienter vers la brande réputée pour sa grande résistance aux champignons et insectes. Naturel et écologique, le chaume s’adapte au style architectural moderne et classique. Pour faire des économies d’énergie et bénéficier d’aides financières pour la réalisation de la couverture, vous pourrez également choisir une tuile photovoltaïque.

Les matériaux de menuiserie

Les matériaux de menuiserie doivent aussi figurer dans l’inventaire des matériaux pour une maison à ossature bois. Pour les portes et les fenêtres, le choix peut s’orienter vers le bois, le PVC, l’aluminium ou encore un matériau mixte bois/alu. En particulier pour les fenêtres, il faut tenir compte des performances isolantes du vitrage.  Les matériaux de menuiseries, contribuent grandement à la décoration du bâti. En plus de leur niveau de durabilité et leur coût à l’achat, il faut également prendre en considération leur design.

Les commentaires sont fermés.