Maison Ossature Bois avec Toit Terrasse

Le toit terrasse, aussi appelé toiture plate, est le type de toiture tendance pour la maison ossature bois contemporain. Pour une maison ossature bois traditionnelle, la toiture en pente et la toiture arrondie sont les plus utilisées. La toiture plate est composée d’un seul pan, et c’est ce qui fait d’ailleurs sa particularité. Elle se présente comme une terrasse et s’adapte parfaitement à la forme cubique d’une maison contemporaine. La maison à ossature en bois à toit terrasse est légèrement en pente, la terrasse peut être donc accessible ou non en fonction du style de la maison et des besoins des propriétaires.

Différents types de toiture plate

On distingue ainsi deux types de toiture plate : toiture plate accessible et toiture plate inaccessible. Lorsque la toiture plate est accessible depuis l’étage supérieur, on l’appelle toiture terrasse. Une toiture terrasse accessible permet une occupation de la surface pour divers usage. La pose d’un garde-corps d’une hauteur d’1 m est obligatoire selon la norme de réglementation NF P01-012 sur la protection du toit terrasse. Mais le nom de « toiture terrasse » est de nos jours utilisé pour qualifier tous les types de toiture plate même si celle-ci n’est pas accessible à la circulation piétonnière. La maison à ossature en bois à toiture terrasse inaccessible est le plus classique pour un style moderne. L’accessibilité est limitée à l’entretien de la toiture elle-même ou encore de la ventilation mécanique, conduit d’évacuation de fumée et autres installations fixées dessus.

Une toiture particulièrement adaptée à une construction contemporaine

La maison à ossature en bois à toiture terrasse est typique au design contemporain. Les architectes et les entrepreneurs privilégient la toiture terrasse pour mettre en valeur l’architecture unique d’une maison individuelle. Choisir des grandes ouvertures mettra davantage en valeur la maison ossature en bois avec toit terrasse. Par ailleurs, la mise en œuvre des menuiseries dans une maison ossature bois toiture terrasse doit être conforme au DTU 36-1 pour assurer la résistance au vent, la perméabilité à l’air et l’étanchéité à l’eau. La maison peut ensuite recevoir tous les types de finition, mais il faut signaler que le panneau de bois est actuellement la tendance chez les architectes et designers pour maison contemporain. Opter pour une toiture terrasse met donc en valeur le design contemporain de la construction. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui poussent les propriétaires à choisir ce type d’architecture autant pour une construction neuve que pour une extension de maison déjà existante. En effet, le principal avantage d’une maison à ossature en bois à toit terrasse est cet aspect esthétique, une touche moderne même pour une construction classique. La toiture terrasse implique toutefois un surcoût considérable pour répondre à cette quête d’esthétisme et également pour optimiser le confort de vie. Le surcoût se ressent ainsi sur l’architecture, les matériaux et les travaux d’isolation et étanchéité.

Etanchéité et isolation

Une maison à ossature en bois à toiture terrasse requiert une attention particulière au moment de la conception et de la construction en ce qui concerne à l’étanchéité et à l’isolation. Une mauvaise étanchéité de la toiture entraîne le pourrissement de la structure en bois. Le but est préserver une bonne performance énergétique en évitant les ponts thermiques, mais également d’éviter les infiltrations d’eau. D’ailleurs, un toit terrasse ou toiture plate d’une maison à ossature en bois n’est pas littéralement plate comme son nom laisse imaginer. Elle est légèrement en pente pour permettre l’évacuation des eaux de pluie. Les professionnels appliquent en général une légère pente de 1 à 5% selon le type de toiture et sa superficie :

  • Une pente d’environ 1% pour le toit terrasse inaccessible
  • Une pente de 1,5 % à 2% pour le toit terrasse accessible

Cette faible pente de la toiture terrasse peut constituer par ailleurs un facteur bloquant dans certaines régions où le PLU exige une toiture avec deux pentes de 20 à 25% minimum. On distingue 3 techniques de toiture terrasse en fonction de construction : toiture chaude isolée, toiture froide ventilée et toiture chaude non isolée. La toiture chaude isolée est la technique de toiture la plus fréquente dans la couverture d’une maison à ossature bois comme elle permet de protéger au mieux la structure quel que soit le temps qu’il fait dehors. La structure reçoit plusieurs éléments dont le revêtement d’étanchéité pour empêcher la pénétration de l’eau en surface, le film pare-vapeur pour protéger l’isolant de l’humidité, et l’isolant thermique pour isoler la toiture. La toiture chaude non isolée est une technique qui consiste à placer directement, c’est-à-dire sans isolation, un revêtement étanche sur la charpente. Avec la technique de toiture froide ventilée, la maison à ossature en bois à toiture terrasse intègre une lame d’air au niveau de la sous-face de la charpente pour permettre l’échange d’air avec l’extérieur. Il est aussi possible de poser un isolant pour éviter le pont thermique.

Étanchéité de toiture terrasse

Il est important dans une maison à ossature en bois à toit terrasse de soigner l’étanchéité et la ventilation au niveau des éléments de la toiture et la paroi composant l’ossature. Généralement, l’étanchéité de la toiture terrasse est effectuée avec de l’asphalte, des produits bitumés et de l’étanchéité multicouches (superposition de plusieurs couches constituées de bitume armé). Mais les professionnels de maison ossature bois moderne utilisent également des produits et solutions divers en fonction du projet. Les professionnels proposent une étanchéité bitumineuse avec des produits présentés sous forme de rouleaux ou feuilles autoadhésives ou à souder. Il existe aussi d’étanchéité liquide connue comme le système d’étanchéité liquide (SEL), d’étanchéité spécifique pour toiture terrasse végétalisée ou encore d’étanchéité photovoltaïque. Cette dernière est intéressante pour une maison moderne alimentée par de l’énergie renouvelable.

La mise en œuvre de l’étanchéité d’une toiture terrasse est un travail délicat qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Il est donc important de suivre à la lettre les étapes de construction d’une maison ossature de bois. Mais quelle que soit la technique utilisée ou encore les matériaux d’étanchéité employés par les professionnels, le but est de créer selon le DTU 43.1 une étanchéité totale au niveau de la toiture avec un meilleur traitement des remontées d’étanchéité pour empêcher les infiltrations.L’étanchéité de la toiture terrasse est effectuée avec des joints préformés et de joint souple déposé à la pompe. Le pare-pluie assurera ensuite la continuité de l’étanchéité du bâti au niveau des ouvertures. Pour faire entrer la lumière et aérer la pièce, la toiture terrasse peut recevoir des ouvertures de types différents d’ouvertures comme le pavé de verre, le lanterneau ou encore la fenêtre de toit. Les pavés de verre ne sont pas ouvrables, ils laissent simplement entrer la lumière.

En matière d’étanchéité, il est aussi nécessaire de protéger les matériaux utilisés pour que l’étanchéité puisse être assurée pendant longtemps. Comme les autres éléments de la toiture terrasse, la couche d’étanchéité doit être protégée des effets de la chaleur et du froid, mais également de la circulation piétonnière pour l’entretien. Et c’est pour cette raison que l’application d’une dernière couche « protection » est indispensable. Pour la protection de l’étanchéité, les professionnels peuvent proposer une étanchéité auto-protégée ou étanchéité avec protection. Avec une étanchéité auto-protégée, une protection rapportée n’est plus nécessaire étant donné que la face extérieure fait déjà office de protection. En fonction du projet, plusieurs solutions et finitions peuvent être proposées comme l’étanchéité auto-protégée est disponible en feuille métal, granulats appliqués dans toute une gamme de coloris. L’étanchéité avec protection est un élément que le professionnel adjoint aux matériaux étanches pour assurer sa protection. Cette protection peut être meuble (ex : gravillons) ou dure (ex : carrelage collé, carrelage sur plots, revêtement de bois, dalle béton avec carrelage, dalle béton armé …).

Isolation de toiture terrasse

Comme l’air chaud a tendance à monter de manière naturelle, la toiture est l’élément qui nécessite un maximum d’isolation. L’isolation d’un toit terrasse se fait par l’extérieur contrairement aux toits en pente et arrondies dont l’isolation est effectuée par l’intérieur. Le matériau isolant est donc placé au-dessus du pare-vapeur. L’isolation de la toiture terrasse est nécessaire pour assurer le confort thermique, éviter les déperditions énergétiques et protéger la toiture face aux forts changements de température. Une mauvaise isolation d’une maison à ossature en bois à toiture terrasse engendre des pertes énergétiques importantes, dont 30% au niveau de la toiture. Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour l’isolation d’une toiture terrasse : polystyrène expansé (PSE), laine de roche, laine de verre,  perlite expansée, verre cellulaire, mousse rigide de polyuréthane et argile expansée. Le choix des matériaux isolants se fait en fonction des caractéristiques de la toiture pour qu’ils puissent s’adapter à la toiture terrasse et garantir une grande efficacité.

Les commentaires sont fermés.