Epaisseur Mur Maison Ossature Bois

01-mur-ossature-bois

L’ossature en bois est une construction adaptée à tous les types d’infrastructure. Particulier, autoconstructeur, pavillonneur, architecte et entrepreneur du bâtiment trouvent leur intérêt dans la construction de maison en bois pour de nombreuses raisons. L’un des avantages de la maison ossature bois est l’épaisseur des murs. L’épaisseur du mur d’une maison à ossature bois est d’environ 200 mm, ce qui permet de gagner une surface habitable plus importante par rapport à une construction en béton pour une structure équivalente.

Des murs de faible épaisseur à hautes performances isolantes et techniques

ossature-bois-6

L’épaisseur des murs d’une construction à ossature bois est d’environ 200 mm pour des dimensions extérieures égales, l’ossature d’une maison en bois offre une surface habitable jusqu’à 8% supplémentaire par rapport à la maison traditionnelle.

Le bois se distingue par une propriété isolante nettement supérieure au béton, environ 12 fois de gain d’énergie. Conjugué avec la faible conductivité du bois, un isolant placé directement à l’intérieur du mur ossature bois permet une économie jusqu’à 40% sur la consommation énergétique annuelle. A noter que l’inertie thermique des murs à ossature bois est très faible. La mise en chauffe est très rapide même si la maison est restée inoccupée pendant une longue période d’inoccupation. De plus, le confort et la sensation de bien-être dans une maison à ossature bois sont importants, ce qui n’est pas toujours le cas dans une construction traditionnelle.Le mur ossature bois se caractérise aussi par une haute isolation acoustique. Le mur en bois réfléchit les ondes sonores.

Le délai de construction est réduit avec la préfabrication en usine avec des machines de grandeprécision à commande numérique. Généralement, le délai de construction sur chantier ne dure qu’environ 6 mois contre 10 à 12 mois pour une construction maçonnée traditionnelle. Malgré la légèreté du matériau, la maison ossature bois offre une grande durabilité surtout si des moyens techniques et des traitements ont été apportés pour la préservation du bois.

Epaisseur de mur ossature bois

mlc

L’épaisseur varie en fonction de la demande des propriétaires et de l’épaisseur de l’isolant adapté au climat de la région où sera construite la maison en bois. Les fabricants proposent des murs pour ossature bois d’une épaisseur allant de 95 à 300 mm. Des murs en 360 mm sont aussi disponibles pour une isolation paille. L’épaisseur du mur est choisie en fonction du projet, ce qui fait qu’elle est adaptée à la construction et contribue au confort des occupants en évitant les ponts thermiques.

La structure est réalisée avec de montants et de traverses en bois résineux de section rectangulaire. Généralement, les essences de bois choisies sont l’épicéa, le sapin, le douglas et le pin. Ces essences sont suffisamment durables pour cette utilisation et traitées préventivement pour offrir une grande résistance contre les champignons ou les insectes.

Composant d’un mur ossature bois

plan-coupe

Suivant la demande des propriétaires, de nombreux éléments peuvent intégrer au mur : isolation, pare-vapeur intérieur, pare-pluie, grille anti-rongeurs, etc. Le mur de maison ossature bois est constitué de montants et de traverses. L’ensemble est stabilisé et rigidifié par le panneau de contreventement (OSB). Entre les éléments de la structure, des cavités sont créées pour placer les isolants de manière à atteindre les normes de la nouvelle réglementation thermique (RT 2012).En général, un mur ossature bois est constitué de plusieurs éléments qui influencent peu son épaisseur comme la majorité de ces éléments est intégrée dans les cavités du mur.

Les montants du mur ossature bois ont une épaisseur de 45 mm pour une largeur de 150 mm. Une lame d’air extérieure est formée derrière le bardage pour assurer la ventilation du mur. L’isolation thermodynamique est utile pour récupérer la chaleur derrière le bardage pendant l’hiver, et de les évacuer en même temps pendant l’été. L’isolant est composé d’un panneau semi-rigide, d’une épaisseur de 150 mm et 120 mm selon la configuration de l’ouvrage, en laine de roche, laine de verre, chanvre isolant, ouate cellulose, liège, etc. Le pare-vapeur est ensuite monté entre les isolants pour limiter l’humidification des parois à ossature en bois par l’air intérieur chaud et humide produit par les occupants et les appareils électroménagers. L’installation d’une VMC peut être nécessaire dans les pièces sensibles à l’humidité. A noter que le pare-pluie monté à la face extérieure du mur permet d’empêcher la rentrée d’eau de rentrer, mais il contribue également à évacuer la vapeur d’eau contenue dans le mur. En plus de la ventilation du mur, une lame d’air intérieure ou cavité est formée pour assurer le passage des gaines (électrique, sanitaire et chauffage). Le bardage extérieur, en bois ou ardoises, en plaques ondulées ou planes, contribue à l’esthétique de la maison. En bois naturel ou en bois reconstitué, les bardages peuvent recevoir la finition de son choix.

Ainsi, les côtés intérieur et extérieur du mur sont couverts d’une couche étanche à l’air et à la vapeur d’eau. Entre les deux couches sont placés les isolants.Le passage des conduites de chauffage, câble électrique et sanitaire se fait dans l’espace technique entre le pare-vapeur et la couche de finition. Cet espace est aménagé sans percer le pare-vapeur.

Avantages et inconvénients

Le mur à ossature bois est préfabriqué en usine, ce qui assure une pose très rapide sur chantier. Avec une épaisseur du mur d’une maison à ossature bois, l’espace disponible permet la pose d’isolant d’une épaisseur variée. Ce type de mur a également une inertie thermique très faible, particulièrement adaptée pour les bâtiments à occupation occasionnelle, car la mise à température est très rapide. Cette faible inertie thermique constitue par ailleurs un inconvénient avec un risque de surchauffe en été.Si la propriété écologique et recyclable et isolante du bois est reconnue dans la construction, certaines réglementations imposent le montage de parements extérieurs en brique. Cette installation est lourde et coûteuse.

Parement intérieur

Différents matériaux peuvent être utilisés pour le parement intérieur, ces matériaux permettent de conserver l’épaisseur du mur d’une maison à ossature bois de 95 à 300 mm. Les matériaux les plus utilisés sont les plaques de plâtre et les plaques de gypse-cellulose, mais il est également possible d’utiliser les lambrissages en bois, les panneaux de particules, le contre-plaqué, et les panneaux d’OSB. Les plaques de plâtre et les plaques de gypse-cellulose cartonnées sont largement sollicitées pour le revêtement intérieur d’une maison ossature bois pour diverses raisons : économiques, ininflammables, faciles à poser et faible teneur en eau.L’épaisseur d’un parement intérieur est de 13 mm. Pour la pose, le parement est fixé directement sur les montants d’ossature, sur un contre-littelage ou sur des profilés fixés sur les montants. Ces techniques de pose permettent de l’installation des gaines électriques et des plomberies sans percer le pare-vapeur et les montants. Dans certains cas, l’augmentation de l’épaisseur des liteaux est nécessaire pour intégrer une isolation supplémentaire. Cette configuration peut porter l’épaisseur du mur à plus de 200 mm. A noter que la pose d’un parement hydrofuge est recommandée dans les pièces humides.

Parement extérieur

Le mur extérieur d’une maison ossature bois est adapté à tous les types de matériaux de revêtements. Du coup, le critère de choix repose sur le prix, l’esthétique et le coût d’entretien. Sur certains matériaux de parement extérieur, il faut aussi prendre en considération la ventilation ou non de leur partie intérieure, c’est-à-dire la face non visible depuis l’extérieur. Les matériaux les plus courants pour le revêtement extérieur sont le bois massif, les plaques fibrociment ou plastiques, les plastiques épais, les tuiles et ardoises, les enduits  au mortier de ciment, les briques de parement et autres parements maçonnés.

Mur avec panneau de contreventement

dscn2341

On distingue plusieurs types de mur avec panneau de contreventement : un mur à cavité fermée avec panneau de contreventement extérieur/intérieur et un mur à cavité ouverte avec panneau de contreventement extérieur. Une cavité fermée est une paroi entre deux panneaux dans laquelle l’isolation est intégrée. Cette technique est la plus utilisée étant donné qu’elle assure une bonne étanchéité à l’air si on la combine avec un panneau de contreventement posé à l’extérieur. Pour un mur à cavité fermée avec panneau de contreventement intérieur, ce dernier  sert également de parement intérieur et peut intégrer un isolant de 100 mm d’épaisseur, le seuil réglementaire en isolation maison ossature bois. Ce principe de mur est particulièrement utilisé en habitat de loisir, mais aussi dans certains bâtiments industriels ou commerciaux. Pour un mur à cavité ouverte, le panneau de contreventement extérieur sert également de parement. L’isolant est donc placé du côté extérieur de l’ossature bois directement sur une lame d’air ventilée.

Les commentaires sont fermés.